Inde: des banques d'urine pour lutter contre l'importation d'engrais

Le ministre des transports indien souhaite réduire les importations d'engrais dans son pays en utilisant l'urine de ses concitoyens. 

L'importation d'engrais en Inde est colossale chaque année. Pour lutter contre ces importations massives, le gouvernement indien souhaiterait mettre en place des banques d'urine. À l'image des banques de sperme ou même des banques du sang, on y stockerait de l'urine afin de remplacer l'engrais importé. "L’urine humaine contient beaucoup d’azote, mais est malheureusement gaspillée", a déclaré le ministre des Transports indiens Nitin Gadkari. "Je pense qu’il n’y a pas de mal à essayer cette idée. Nous avons déjà des substituts organiques pour le phosphore et le potassium, si nous pouvions ajouter de l’azote, cela pourrait faire un booster de plantes idéal", a-t-il expliqué.

Les paysans rémunérés pour donner leur urine

Même si le projet est loin d'être mis en place, le ministre des Transports d'Inde a d'ores et déjà annoncé que donner son urine serait rémunérée à hauteur d'un roupie par litre. Des barils seront fournis aux paysans afin qu'ils puissent remplir leur acte citoyen en faveur du recyclage et de l'environnement. "Les barils devront être fournis par le gouvernement et l’agriculteur […] ce qui peut être fait dans les zones rurales parce que l’urine ne sera pas diluée avec l’eau des toilettes. […] Plus pure, elle agir [a] comme un engrais organique soluble", a expliqué Nitin Gadkari, adepte des solutions de recyclage organique.

Rubriques

Insolite