Il s'injectait son propre sperme

Une fois par mois, ce trentenaire s'injectait dans les veines et les muscles de son bras droit son propre sperme, dans l'espoir de soulager son mal de dos chronique. 

Le rapport de ce cas, inédit pour les médecins, a été publié dans le Irish Medical Journal. L'homme de 33 ans, originaire d'Irlande, a récemment été admis dans un hôpital de Dublin afin de soulager d'importantes douleurs dorsales. Après avoir procédé à un premier examen, les médecins ont découvert que son avant-bras droit, qui était rouge et gonflé, présentait des signes d'infection sous-cutanée. Un abcès s'était formé sous la peau. 

En questionnant le patient, les médecins ont appris que ce dernier s'injectait son propre sperme par voie intraveineuse et intramusculaire dans l'avant-bras. Un procédé qui lui aurait jusqu'ici permis de soulager son mal de dos chronique, a-t-il affirmé. Depuis un an et demi, l'homme répétait ainsi ce processus, une fois par mois. 

Il n'existe pourtant, selon les médecins, aucun rapport entre l'injection de sperme et les douleurs de dos. La seule étude médicale portant sur l'injection de sperme a été menée sur des rats et des lapins en 1945, et elle n'a pas conclu à une diminution d'une quelconque douleur. 

Le sperme accumulé dans les tissus mous de l'avant-bras ayant fini par entraîner une infection bactérienne, les médecins ont traité le patient en lui injectant des agents antimicrobiens, par intraveineuse. Il semblerait que dès sa sortie de l'hôpital, les douleurs au dos du trentenaire s'étaient grandement atténuées. 

Rubriques

Insolite