Il fait un doigt d'honneur à un radar : 3 mois de prison ferme requis

Un chauffard résidant dans la Loire est accusé d'avoir pointé deux fois de suite son majeur en passant à toute vitesse devant des radars, la plaque d'immatriculation masquée...

Faire un doigt d'honneur à un radar peut vous coûter cher, cet automobiliste résidant à Régny, dans la Loire, peut en témoigner. Après avoir dressé son majeur deux fois de suite en passant devant des radars automatiques, le 22 mai 2015, le parquet a retenu le délit d'outrage aux fonctionnaires de police en charge de visualiser les images du centre d'identification de Rennes. Le chauffard, qui s'est déjà acquitté des amendes pour excès de vitesse constatés, n'en a donc pas fini avec les conséquences de ses gestes.

Alcool, plaque d'immatriculation masquée et... doigts d'honneur

De surcroît, au moment où il s'est amusé à adresser des doigts d'honneur aux radars automatiques, l'homme roulait avec une voiture dont la plaque d'immatriculation était cachée à l'aide d'un ruban adhésif noir. Un long travail de reconstitution a tout de même permis d'identifier le conducteur, qui roulait en excès de vitesse à Saint-Forgeux-Lespinasse puis Bessay-sur-Allier.

Le parquet a également requis une peine de trois mois de prison ferme à l'encontre de l'automobiliste, qui roulait sous l'emprise de l'alcool le 20 août dernier. 

Rubriques

Insolite