Elle est exceptionnelle de part sa situation géographique, pourtant, personne n'en veut...

Située dans la commune de Beebe Plain à la frontière entre le Canada et les États-Unis, "old stone store" comme les agents immobiliers la surnomme, offre une superficie de 650 mètres carrés. Mise en vente au prix de 97.169 euros en début d'année, elle ne trouve aucun acquéreur.

Il faut dire que la demeure nécessite d'importants travaux, chiffrés à environ 400.000 euros. Pourtant, ce ne serait pas là la raison principale de ce désamour... Il faudrait plutôt aller chercher du côté de sa localisation précise. À cheval entre les États-Unis et le Canada, "old stone store" souffre des importantes mesures de sécurité prisent aux frontières des États-Unis, notamment depuis les attentats du 11 septembre 2001. 

Son propriétaire, qui vit dans la demeure depuis son enfance, confie aux journalistes du Times qu'à l'origine, "vivre à la frontière (...) c'était quelque chose de normal et naturel". "Maintenant, cela stresse tout le monde", déplore Brian DuMoulin.

Et pour cause, "les rues résidentielles qui étaient ouvertes sont bloquées par des barrières. Les portes arrières d'un immeuble d'appartements à cheval sur la frontière du village de Derby Line ont été fermées. La rue à côté de la bibliothèque gratuite et de l'Opéra Haskell, délibérément construits dans les deux pays, est bloquée par des pots de fleurs", décrit le Times. Sans compter les nombreuses patrouilles canadiennes et américaines qui effectuent sans cesse des rondes autour de la maison.

Et vous, pourriez-vous vivre dans cette maison insolite ?

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !