La Belgique teste en ce moment un tout nouveau type de radar, assez petit pour pouvoir être caché dans une poubelle et pourtant capable de détecter six excès de vitesse simultanément.  

Cette prouesse technologique nous vient tout droit de Belgique. Le radar NK7 dernière génération utilisé en Belgique a changé le regard des Belges sur leurs boîtes à ordures. En effet, ce radar a la particularité d'être assez petit pour fonctionner sur un trépied, à l'intérieur d'un véhicule ou caché dans une poubelle.

Mais ce n'est pas le seul atout de cet équipement de trente centimètres de largeur et de longueur. Il est capable de surveiller la vitesse des véhicules sur six files différentes simultanément et dans les deux sens de circulation. Contrairement à ses compères français, ce radar ne flash pas car il agit par infrarouge, controlé par 4G ou via un réseau Wifi et fonctionne aussi bien de jour comme de nuit, qu'il neige qu'il vente ou qu'il grêle. 

Produit par la société australienne Redflex, ce radar est distribué en Europe par Securoad, connu pour son "super radar laser - LIDAR" qui assure la sécurité des ouvriers sur les chantiers autoroutiers. 

La France intéressée 

Environ soixante appareils de ce type sont installés en Belgique et les Belges ne comptent pas s'arrêter là. Face au succès grandissant des NK7, Securoad, la société qui les distribue, tente de faire homologuer ces radars en laboratoire pour l'Hexagone. Cette opération pourrait avoir une durée maximum de deux ans.

Mais même avec une homologation, l'entreprise devrait remporter un marché public pour obtenir l'autorisation de s'implanter en France. Les automobilistes français ont donc encore quelques mois de répit...

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !