Des suspects particuliers

En Allemagne, les habitants d’un immeuble ont appelé la police pour se plaindre de la musique très forte provenant d’un appartement. Lorsque les officiers ont forcé la porte, l’appartement était vide, seul les chats étaient présents.

Un soir de semaine, aux alentours de 21h, la police locale d’Iserlohn reçoit plusieurs appels. Les voisins se plaignent qu’une musique très forte sort d’un appartement du centre-ville et qu’une intervention de la police est nécessaire. Une patrouille se déplace donc et constate qu’en effet la musique est très forte puisque la porte de l’appartement vibre avec le son. Les policiers tambourinent à la porte mais personne ne répond et aucun voisin ne semble avoir le numéro de téléphone de l’occupant de l’appartement. Inquiet du sort de la personne à l’intérieur, ils décident d’enfoncer la porte.

A l’intérieur, aucun être humain mais plusieurs chats. Les policiers utilisent l’ordinateur portable pour couper la musique et font le tour de l’appartement. Une heure plus tard, la résidente arrive et semble choquée de voir la porte de son appartement enfoncée. Interrogée par les policiers, elle affirme avoir éteint la musique avant de partir. Sur Facebook, les policiers ont donc partagé leur théorie : les chats ont marché sur le clavier et lancé la musique, avec la musique à fond. L’occupante a quand même écopé d’une amende pour tapage nocturne. À l’avenir, pensez à refermer vos ordinateurs portables avant de laisser vos amis à quatre pattes sans surveillance !

Rubriques

Insolite