Des mini-cerveaux créés et actifs

Des scientifiques ont créé de minuscules cerveaux in vitro, à partir de cellules souches. Ils y ont repéré une activité électrique similaire à la nôtre.

Les scientifiques défendent l’idée que les cerveaux ne sont pas conscients, tout comme ceux des bébés prématurés. Si cela fait des années qu’il est désormais possible d’utiliser les cellules souches pour créer des organoïdes, soit des structures cellulaires qui modélisent un organe spécifique, aucun d’entre eux n’avait jusque là présenté un réseau neuronal actif.

En effet, la procédure a été améliorée, comme l’environnement de culture des cellules souches, selon l’article publié par les chercheurs, jeudi, dans la revue Cell Press. Les neurones ont également eu plus de temps pour se développer. Selon Alysson Muotri, biologiste de l’université de Californie, “les premières étapes du développement neurologique humain sont inscrites dans notre génome”. Les organoïdes ont présenté des ondes au bout de 2 mois. Si les signaux n’étaient pas fréquents au début, ils ont fini par être produits à différentes fréquences et à intervalles réguliers.

Cette avancée pourrait permettre de modéliser certains syndromes comme l’épilepsie ou l’autisme et de trouver à terme des traitements. Cependant, le développement des organoïdes s'arrête dès 9 ou 10 mois : les scientifiques cherchent des réponses.

Rubriques

Insolite