Des gendarmes testent des stupéfiants

Afin d’évoquer la lutte contre les produits de stupéfiants, des gendarmes ardéchois ont profité du coronavirus pour partager avec humour un message sur les réseaux sociaux.

Ce mardi 10 mars, la gendarmerie de l’Ardèche a partagé une publication Facebook qui n’est pas passée inaperçue : "Vous avez récemment fait l’acquisition d’un peu de marijuana ? Vous avez des doutes sur le fait qu’elle puisse être contaminée par le Coronavirus Covid-19 ? Présentez-vous à la brigade de votre lieu de domicile, on testera votre marchandise". En fin d’après-midi, le post a finalement été supprimé au vu des commentaires laissés par les internautes.

Victime de son succès, trois millions d’internautes ont réagi à ce message. Le chef d’escadron David Cachat, chargé de la cellule communication de la gendarmerie de l’Ardèche a déclaré : "Il s'agissait bien évidemment de faire sourire et de faire redescendre la pression, quand on voit la psychose véhiculée sur les réseaux sociaux avec le virus" avant d’ajouter : "si l'on veut toucher des gens avec des post sérieux, on est obligés de passer par des publications décalées."

Rubriques

Insolite