Découverte d'un requin-lézard à 300 dents au Portugal

Une espèce qui n'a pas évolué depuis 80 millions d'années...

Pas moins de 300 dents... Cette espèce de requin, dont la découverte exceptionnelle a été faite au large du Portimao, au Portugal, par les chercheurs de l'organisation nationale météorologique, sismique, maritime et atmosphérique du Portugal (IPMA), a de quoi faire peur. Il faut dire que son faciès semble tout droit sorti d'un film d'horreur. Pourtant, l'animal est bien réel.

Un fossil vivant à 300 dents

Présenté comme un véritable fossile vivant, ce requin-lézard (Chlamydoselachus anguineusn'a pas évolué depuis 80 millions d'années, rapporte Sic Noticia. Le requin mâle découvert par les scientifiques possède un corps "long et mince" de un mètre et demi et une "tête ressemblant à un serpent". Sa particularité ? Son incroyable dentition qui contient 300 crocs acérés lui permettant de "piéger les calmars, poissons et autres requins dans des mouvements brusques", a expliqué le professeur Margarida Castro de l’Université de l’Algarve à Sic Noticia.

Rassurez-vous, vous n'êtes pas près de croiser un tel animal marin. Et pour cause, le requin-lézard vit retranché à une profondeur comprise entre 500 et 1.000 mètres sous la surface de l'océan. Le spécimen pris en photo par les chercheurs a été découvert à 700 mètres sous les eaux. Ces requins extrêmement rares sont répartis inégalement entre l'océan Pacifique et l'océan Atlantique.

Rubriques

Insolite