La découverte, insolite, fait froid dans le dos et intriguent les spécialistes...

Ce type de tumeur qu'a opéré une équipe de chirurgiens japonais se nomme "tératome", dérivé du mot grec Teras, signifiant "monstre". Et pour cause, les spécialistes ont retrouvé dans l'un des kystes ovariens enlevés à une jeune fille opérée pour une appendicite aiguë, une tumeur d'une dizaine de centimètres. À l'intérieur de celle-ci, les chirurgiens ont noté la présence d'un "cerveau miniature" qui était en train de "grandir dans un ovaire". 

"Une analyse plus détaillée ayant révélé qu’il s’agissait d’une plus petite version d’un cervelet qui se trouve habituellement sous les deux hémisphères du cerveau. Une masse sur un côté ressemblait à une tige, la structure qui lie d’habitude la moelle épinière", décrit l'étude de la tumeur, publiée dans le journal Neuropathology.

D'après l'un des médecins qui ont enlevé la tumeur à l'adolescente de 16 ans, la structure était "assez développée pour transmettre des signaux électriques entre des neurones". Bien que les "tératomes" ne soient pas très communs, de nombreux patients ont déjà été opérés pour ce genre de cellules en masse, bénignes, qui se développent généralement dans les os, les nerfs, les cheveux et parfois même les dents. Mais jusqu'ici, l'organisation d'une structure neurologique dans ce type de tumeur n'avait jamais été observée. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !