Confinement : Une fête en pleine rue

Ce samedi 25 avril, un attroupement s’est mis à danser sur un morceau de Dalida dans les rues de Paris.

A Paris, des images montrant un attroupement dansant dans les rues de la ville sur un titre de Dalida, n’ont pas plu aux syndicats policiers ni à la préfecture. La séquence a été filmée par le journaliste Corentin Chrétien Droz qui l’a relayé sur Twitter. Une scène inédite, alors que le pays est appelé à rester confiné chez soi, afin de lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus.

Sur ces images, on peut apercevoir la police intervenir très rapidement afin de faire cesser cette fête organisée à l’improviste et de rappeler ce groupe d’individus à l’ordre. Le Syndicat des Cadres de la Sécurité intérieure a déclaré : “En France, 22 614 personnes ne pourront plus jamais écouter Dalida”. Le Syndicat de cadres Synergie a violemment critiqué ces fêtards : “Ils s’achèteront une conscience en applaudissant les soignants à 20 heures et dénonceront l’action de la police dans les quartiers populaires… Le bobo ne pense et ne vit que pour lui.”.

Rubriques

Insolite