Condamné pour avoir fait une arme en 3D

Un homme a été condamné mercredi 19 juin 2019, par un tribunal londonien. La cause ? Avoir fabriqué une arme à feu à l’aide d’une imprimante 3D. Une première !

En octobre 2017, les forces de l’ordre ont perquisitionné le domicile d’un jeune homme, âgé de 26 ans, dans le cadre d’une affaire de drogues. Elles y ont trouvé, dans un premier temps, des composants pour réaliser un pistolet en 3D. L’homme n’avait pas de permis de port d’arme, il a donc affirmé qu’il imprimait cette arme à feu dans le cadre d’un projet universitaire. Il a aussi assuré qu’il ne pensait pas qu’une telle arme était capable de tuer.

Les autorités ont ensuite vérifié son historique Internet, qui a révélé la vérité : le suspect avait bel et bien regardé des vidéos qui expliquait “comment se servir d’une imprimante 3D pour fabriquer des armes à feu qui tirent des balles réelles”, selon la police. Une nouvelle perquisition en février 2018 a donné lieu à la découverte de nouveaux composants supplémentaires. La peine du jeune homme sera prononcée le vendredi 9 août 2019.

Rubriques

Insolite