Bientôt un nouvel État pour les milliardaires ?

Le co-fondateur de Paypal, Peter Thiel a une idée assez incroyable : il souhaite fonder un nouvel État, sur une île artificielle au milieu du Pacifique, pour les personnes les plus fortunées de la planète.

L'idée paraît folle, mais sa réalisation pourrait être toute proche. L'association The Seasteading Institute est en train de plancher sur un projet hors du commun. Ce groupe d'entrepreneurs californiens réfléchit à la création d'îles artificielles complètement indépendantes. Ce qui veut dire qu'elles se trouveront au milieu du Pacifique et ne dépendront d'aucun État. Ces îles seraient donc un État à elles seules. L'objectif : s'affranchir de toutes taxes et impôts demandés par tous les pays, quels qu'ils soient.

Parmi les initiateurs de ce projet : Peter Thiel. Un nom encore peu connu, mais l'homme est milliardaire. Il a fait fortune en cofondant PayPal. D'après le président de Seasteading Institue, Joe Quirk, ce projet est même plus qu'un rêve, il serait tout proche d'être réalisé. "Si nous pouvons développer notre ville flottante, il s'agira d'un 'pays start-up'", explique-t-il au New York Times. L'ambassadeur de l'association en Polynésie affirme que "cette île artificielle respectera le droit polynésien".

Un projet à l'horizon 2020

Il faut dire que Peter Thiel a tout intérêt à voir le projet aller à son terme. Il a déjà investi 1,7 million de dollars. La première île pourrait même être inaugurée en 2020. D'ailleurs de nombreuses conférences ont eu lieu depuis le mois de mai dernier à Tahiti pour expliquer le projet, sa construction ou son financement.

Dans un premier temps, l'association veut construire dans le lagon polynésien "un projet pilote de la taille d’un terrain de football, pour environ 50 millions de dollars" et qui comprendrait des habitations, des hôtels, des bureaux, mais aussi des restaurants.

Un projet vu dans un mauvais oeil pour les Polynésiens qui s'inquiètent de l'impact d'une telle construction sur la nature. L'association, qui affirme vouloir "préserver l'environnement, enrichir les pauvres, guérir les maladies et libérer l'humanité des politiciens", explique que ces îles seraient construites en matériaux recyclables et garanties "zéro émission. En tout cas, sur le papier...

Rubriques

Insolite