Vive la Thaïlande

Un enseignant américain, Wesley Barnes qui s’était permis de critiquer un complexe hôtelier de l’île de Koh Chang en Thaïlande sur la plateforme TripAdvisor s’est vu menacé d’être condamné à une peine de prison de deux ans et 200 000 dollars d’amende s’il ne s’excusait pas. Il avait critiqué l’exploitation humaine de cet hôtel accusant les dirigeants de traiter les employés comme des esclaves. Il s’est bien entendu excusé et dès qu’il est rentré aux États-Unis, il s’est lâché…Conclusion : éviter la Thaïlande.

 

Rubriques

Injustices