Condamné pour viol

Un homme âgé de 45 ans qui avait été condamné par la cour d’assises de l’Isère pour “viol et agressions sexuelles” dans un Ehpad à Grenoble, a récemment fait appel.

En 2017, un agent de soins, du nom d’Avilo Victores-Alvarez, à l’Ehpad résidence l’Abbaye de Grenoble, a été accusé pour avoir abusé de patientes au sein de l’établissement. En octobre, de cette même année, l’une des résidentes âgée de 94 ans s’était confiée au personnel sur le viol qu’elle avait subi.

L’assaillant, une fois devant le jury populaire, a nié en bloc les faits qui lui avaient été reprochés évoquant même l’idée d’un complot. L’avocat général avait demandé une peine de dix ans de réclusion contre Avilo Victores-Alvarez, l’interdiction de tout emploi en lien avec les mineurs, l’interdiction du métier d’agents de soins ainsi que l’interdiction du territoire français. En février 2019, ce dernier a été condamné à dix ans de réclusion criminelle pour “viol et agressions sexuelles et à l’interdiction définitive du territoire français”.

Rubriques

Injustices