Une soignante chassée de chez elle

Des voisins ont posté un message sur la porte d’entrée d’une aide-soignante. Ces derniers lui ont demandé si elle pouvait “loger ailleurs” et “promener son chien plus loin”.

Ce dimanche 22 mars, une aide-soignante toulousaine a trouvé sur sa porte un message de la part de ses voisins, lui demandant si elle pouvait “loger ailleurs”. Le message indiquait : “Bonjour, Madame Rainoldi, En sachant votre profession, est-il possible pour notre sécurité de ne pas toucher les portes des parties communes ou peut-être dans les prochains jours de loger ailleurs ? Et peut-être aussi de sortir votre chien plus loin ? Ne prenez pas ça contre vous mais je pense que moi-même ainsi que les voisins se sentiront plus en sécurité. Mes amitiés”.

L’aide-soignante a relayé le message sur Facebook et a déclaré : “Je me sens obligée de partager ce que je viens de trouver sur ma porte de mon appartement, je suis choquée, dépitée par la connerie des gens. J'ai pas les mots...”. Cette dernière a été contactée par France 3 et a cédé à la colère : “Je ne suis pas une terroriste mais un personnel soignant ! J'applique scrupuleusement les règles d'hygiène. Je laisse ma blouse au travail. Je m'y lave les mains et dès que je rentre du boulot, je me douche. Ce n'est pas parce que je suis une soignante que je ramène le coronavirus chez moi ou toutes les autres maladies. Il n'y a pas plus de problème avec moi qu'avec une autre personne. La peur prend actuellement le dessus. Les gens manquent d'informations.”.

Rubriques

Injustices