Une femme enceinte défénestrée

A Gisors, dans l’Eure, une femme enceinte a dû sauter par la fenêtre pour tenter d’échapper aux coups de son compagnon. gée de 32 ans, la femme a été grièvement blessée.

C’est en plein milieu de la nuit que le drame s’est déroulé. Une violente dispute entre la femme et son conjoint a éclatée. Face aux menaces et à la violence de l’homme, la jeune femme été désemparée et s’est volontairement défenestrée depuis le 1er étage pour échapper à ses coups.

Hospitalisée en “urgence absolue”, la future mère souffre de traumatismes au visage, de blessures aux bras, d’une métrorragie et d’un saignement de l’utérus. Une enquête est actuellement en cours pour retracer le déroulement de la soirée et de la dispute.

Les violences conjugales restent un problème particulièrement important en France. En effet, tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon. Face aux féminicides, des plateformes spécifiques ont été mises en place pour éviter ce genre de drame. Depuis le début de l’année 2019, on recense déjà 30 décès de femme pour cause de violence conjugale.

Rubriques

Injustices