Une chatte torturée

Nala, une chatte de 3 ans et demi, a été torturée à mort, lundi soir, à Pamiers, dans l’Ariège. Elle avait les pattes et la queue coupées, et a dû être euthanasiée.

Lundi soir, dans une petite rue de Pamiers, dans l’Ariège, des cris ont alerté le voisinage. Une chatte, âgée de 3 ans et demi, a été retrouvée en train d’agoniser. En effet, elle avait les pattes et la queue coupées : quelqu’un l’avait mutilée à l’aide d’un objet tranchant, puis jetée dans un jardin. Elle a été emmenée chez le vétérinaire, mais celui-ci, qui ne pouvait malheureusement plus rien faire pour elle, a dû l’euthanasier pour qu’elle ne souffre plus.

Les maîtres de Nala ont expliqué qu’elle ne se laissait pas facilement approcher. Ils ont décidé de porter plainte pour sévices graves et actes de cruauté sur un animal domestique apprivoisé. La Fondation Brigitte Bardot a également été alertée de cet acte de torture gratuite. Le responsable n’a pas encore été identifié, mais risque d’écoper de 2 ans de prison, de 30 000 euros d’amende et, bien sûr, d’une interdiction de détention d’animal. Une publication Facebook a d’ailleurs été diffusée pour prévenir les autres propriétaires d’animaux du quartier.

Rubriques

Injustices