Un salarié de Leclerc se suicide

Ce samedi 11 janvier, un employé de l’hypermarché Leclerc de Vandœuvre-lès-Nancy a mis fin à ses jours avant l’ouverture du magasin.

Un trentenaire, prénommé Maxime, salarié du magasin Leclerc s’est donné la mort ce samedi en utilisant une arme à feu. Ce dernier a laissé une lettre avant de rendre son dernier souffle. Selon le procureur de la République de Nancy : « Une lettre donne des explications sur son geste et fait état de difficultés dans le cadre de son travail ainsi que de difficultés personnelles ».

Ce dernier aurait subi d’énormes pressions de la part de la direction de la chaîne alimentaire. Une salariée témoigne de cette tension : « Il y avait des tensions avec la direction. Il travaillait le matin. Il arrivait à 5 heures et travaillait dans le rayon alcool. Il a décidé de mettre fin à ses jours à cet endroit, dans ce rayon. L'entente n'était pas cordiale du tout avec son chef de service. Maxime était un passionné et il avait son boulot à cœur ».

Vers 10h30, les membres du syndicat FO ont rendu hommage à Maxime, lors de la manifestation contre la réforme des retraites, devant le magasin. Ces derniers ont également mis en place, une cagnotte Leetchi.com qui servira aux frais d’obsèques, ainsi qu’au paiement des frais de justice pour les actions engagées contre son employeur.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de sa mort. Selon le procureur : « une enquête pourra être ouverte pour harcèlement moral et homicide involontaire ».

Rubriques

Injustices