Un homme lapidé devant son lycée

Un jeune homme, âgé de 19 ans, est mort à coups de pierres, samedi, alors qu’il venait de finaliser son inscription au lycée de Sada, situé au centre-ouest de Mayotte.

La victime était présente devant le lycée de Sada car elle souhaitait s’inscrire dans cet établissement situé à 20 km de chez elle, n’ayant pas de place disponible plus près de son domicile. Annick Girardin, ministre des Outre-mer, avait justement été interpellée par des associations de parents d’élèves à propos du manque de place dans les lycées. Elle avait également rappelé les mesures prises par l’État concernant la lutte contre la délinquance et les violences liées aux établissements scolaires.

Malheureusement, le jeune homme a toutefois été tué à coups de pierres, samedi, à la mi-journée, devant le lycée. Les plusieurs personnes responsables de ce meurtre n’ont pas encore été identifiées. Le procureur de la République, Camille Miansoni, a déclaré qu’”à cette heure-ci, on ne connaît pas les motifs, ni les causes, ni les circonstances dans le détail”. Le corps doit faire l’objet d’une autopsie à l’hôpital de Mamoudzou. Affaire à suivre.

Rubriques

Injustices