Un Guinéen victime d’une agression raciste

Une enquête a récemment été ouverte suite au décès d’un jeune Guinéen, Mamoudou Barry. Vendredi soir, il a été battu à mort. Le motif de l’agression serait le racisme.

Mamoudou Barry rentrait chez lui à Canteleu, près de Rouen, en voiture aux côtés de sa femme. Le procureur de Rouen, Pascal Prache, explique que “les faits auraient été commis entre 20h et 21h” et qu’il aurait été “victime d’une agression verbale puis physique d’une extrême violence qui lui ont causé des lésions cérébrales et l’ont mis dans un coma profond”. Âgé de 31 ans, il était marié, père d’une petite fille et avait soutenu sa thèse de droit le 27 juin dernier sur les “Politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone”.

Un ami de la victime, Kalil Aissata Kéita, raconte : “L’agresseur les a pointés du doigt et a dit : “Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir””. Le soir-même, avait lieu la finale de la coupe d’Afrique des nations de football, où l’Algérie affrontait le Sénégal. Mamoudou Barry serait descendu du véhicule pour confronter l’agresseur, qui l’aurait alors passé à tabac. “C’est au quatrième coup qu’il est tombé sur la nuque”, ajoute-t-il. Les caméras de vidéosurveillance et les témoins feront certainement avancer l’enquête.

Rubriques

Injustices