Typhon : le bilan s'alourdit

Les premières estimations annonçaient 35 morts. Depuis, le bilan des victimes du typhon Hagibis au Japon s’est alourdit et s'élève maintenant à 42 morts après qu’il eut déclenché de vastes inondations. Les secouristes fouillent actuellement la boue à la recherche des victimes.

Le Japon a envoyé des dizaines de milliers de soldats et de secouristes dimanche après qu'un typhon ait provoqué des inondations généralisées et fait au moins 42 morts et 15 disparus. Samedi, le typhon Hagibis, qui signifie " vitesse " en tagalog, a traversé Tokyo et de vastes étendues de l'île principale de Honshu apportant des pluies record dans de nombreuses régions. Dimanche, plus de 20 rivières du centre et du nord-est du Japon avaient débordé, inondant plus de 1 000 maisons dans les villes et villages.

À un moment donné, le gouvernement a conseillé à près de 8 millions de personnes d'évacuer. Beaucoup ont ignoré les conseils et sont restés à la maison, mais d'autres sont allés dans des refuges. Le radiodiffuseur public NHK a déclaré que certaines d'entre elles sont mortes alors qu'elles tentaient de se rendre dans des refuges, notamment une femme de 77 ans qui est tombée de plus de 30 mètres pendant un transport aérien. La NHK a rapporté lundi que 198 personnes ont été blessées dans la tempête.

La tempête a coulé un cargo du Panama près de Tokyo, tuant au moins cinq membres d'équipage et en laissant trois disparus. Les médias japonais ont rapporté qu'environ 200 000 foyers étaient privés d'électricité dimanche. Le Premier ministre Shinzo Abe a mis en place un groupe de travail pour faire face aux dégâts et a dépêché le ministre chargé de la gestion des catastrophes dans les zones les plus touchées.

Rubriques

Injustices