Tuée chez elle

À Fort Worth au Texas, une femme noire a été tuée à l’intérieur de sa maison après que son voisin a appelé la police pour que quelqu’un vérifie si tout allait bien à cause de sa porte d’entrée ouverte.

Tôt samedi matin, une femme noire a été tuée par balle par la police à l'intérieur de sa propre maison à Fort Worth, au Texas, après que son voisin ait appelé un numéro de police non urgent pour vérifier son état de santé. Atatiana Koquice Jefferson, 28 ans, a été tuée dans sa chambre à la maison vers 2h30 du matin.

Dans une déclaration, le service de police de Fort Worth a déclaré que des agents ont répondu à un appel et ont fouillé le périmètre de la maison. Après avoir vu quelqu'un à travers la fenêtre de la maison, l’officier a sorti son arme et a tiré à travers la fenêtre, tuant la femme. La police de Fort Worth a diffusé des images de l'incident prises par la caméra de l'officier qui a tiré. On peut y voir l'agent qui remarque la porte ouverte et des lumières allumée. L’officier se promène ensuite dans le périmètre de la maison avec un collègue. Il ouvre ensuite une barrière et se dirige vers une partie plus sombre de la cour tout en tenant une lampe de poche. Quelques secondes après avoir franchi la barrière, l'agent regarde par une fenêtre, où il voit une personne. Il lève rapidement sa lampe de poche dans une main, son arme dans une autre. "Mettez les mains en l'air, montrez-moi vos mains", crie-t-il avant de tirer un coup de feu, le tout en moins de quatre secondes. L’officier vient d’être inculpé pour meurtre.

Rubriques

Injustices