Richard Branson au bord de la faillite

Sa compagnie d’aviation australienne, et non pas anglaise comme on le croit souvent, est au bord de la faillite comme presque toutes à ce jour. Le milliardaire, exilé fiscal dans les Caraibes, demandent aux autorités australiennes de l’aider à renflouer Atlantic Virgin. Mais, c’est compliqué, car si la compagnie est australienne, le siège social est à Paddington à Londres mais est enregistré aux Iles Vierges britanniques où l’on ne paie pas d’impôt. L’Australie n’apprécie guère la position de Branson qui réclame près de 720 millions de livres soit près de 800 millions d’euros alors qu’il n’a pas payé d’impôts depuis 14 ans. On le plaint ce pauvre Richard.

 

 

 

Rubriques

Injustices