Rennes : des mosquées taguées

A Rennes, trois mosquées ont été dégradées par des tags anti-musulmans. A l’instar des fidèles, la municipalité a exprimé son indignation face à ces actes racistes. Les instances musulmanes ont annoncé leur intention de porter plainte.

Ce sont trois centres culturels islamiques de la ville qui ont été visés : du Blosne, de Maurepas et de Villejean. Parmi les différentes inscriptions taguées on retrouve : “88 Nic les Mus”, un smiley accompagné de l’inscription “Go home”, des symboles religieux musulmans avec l'inscription “Non merci”. Des messages ouvertement haineux et islamophobes.

Le président de l’Observatoire National Contre l’Islamophobie (ONCI) s’est exprimé sur ces tags racistes en déplorant la haine envers la communauté musulmane : “Je suis habitué, cela fait huit ans que j’occupe ces fonctions. Chaque fois que des élections approchent, les maux de la France viennent de l’islam et des musulmans”.

Ces inscriptions islamophobes ont particulièrement choqué les autorités rennaises qui ne sont généralement pas habituées à ce racisme. L’adjoint chargé de la sécurité, Hubert Chardonnet, s’est notamment exprimé : “Ces actes sont inacceptables et leurs auteurs doivent être rapidement identifiés et présentés à la justice”.

Rubriques

Injustices