Ce week-end, la virée shopping de Camille et sa mère a tourné court lorsque l'adolescente a voulu essayer des vêtements chez Pimkie...

Le 22 septembre dernier, Camille, une adolescente de 17 ans, souhaitait essayer des vêtements avec sa maman et sa soeur, au centre commercial Parly 2, au Chesnay (78). Elles se dirigent alors vers la boutique Pimkie, mais au moment où Camille tente d'accéder à la cabine pour handicapée (la jeune fille étant en fauteuil roulant), elle s'aperçoit qu'elle est encombrée de cartons. En d'autres termes, la cabine sert de lieu de stockage.

La maman de Camille demande alors à voir la responsable de la boutique et lui demande de débarrasser la cabine en question, afin que sa fille puisse essayer des vêtements, mais la vendeuse refuse et soutiens que cette cabine restera telle quelle. 

Furieuses, la maman et ses deux filles quittent le magasin. Un incident relaté sur la page Facebook de la mère de famille : « Je n’ai eu que le choix de quitter le magasin avec le sentiment que ma fille n’a eu aucun droit au respect, ni même qu’elle fait partie de la société. JAMAIS on l’a traitée aussi mal dans un commerce ! », explique-t-elle, tout en appelant au boycott de l'enseigne.

Pimkie n'a réagi que deux jours plus tard par communiqué, déplorant un "regrettable incident". "Nous tenions à nous excuser", peut-on lire. Des excuses renouvelées de vive voix par téléphone, que la mère de famille a en partie acceptées.

« Ce n’est pas la première fois que ce genre de choses arrive dans des boutiques de vêtements, ma fille et sa sœur n’osent pas toujours se battre et faire face au refus des adultes de les aider à juste à accéder aux équipements en place. Cette fois-ci, au moins, j’étais là », ajoute-t-elle.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !