Pas top la réforme du Bac

Les Echos dévoilent une étude du service statistique du ministère de l’Éducation nationale qui fait le bilan de la réforme du bac (disparition des séries) amorcée à la rentrée 2019. Principal enseignement : "en 2 ans, le nombre d’heures de maths dispensées a reculé de 18% (…) en raison de la disparition de cette matière du tronc commun mais aussi du choix des élèves". Moins de maths dans un pays déjà au mieux dans les 3 dernières places des pays de l'OCDE en la matière (enquête TIMSS, niveaux CM1 et 4ième-2020) et en « sous-effectif structurel » d’ingénieurs, ça ne nous semble pas forcément un bon calcul.

Rubriques

Injustices