Nouvelle cyber attaque

Cela n’arrête plus aux États-Unis. Après l’attaque contre Colonial Pipeline qui a bloqué presque la moitié du pays en carburant, c’est au tour du plus grand fournisseur de viande au monde, la société JBS, qui est frappé par une cyberattaque qui l’oblige à fermer ses usines en Australie et au Canada. Les hackers arrivent à bloquer les chaînes de production, à fermer les systèmes de refroidissement…Là encore, ce sont les hackers russes de Dark Side qui sont soupçonnés d’être à la barre. Les mêmes qui ont encaissé officiellement 4,4 millions de dollars pour rouvrir les vannes du pipeline de Colonial pipeline. Encore un mauvais coup de Poutine !

Rubriques

Injustices