Miss Algérie victime de racisme

Khadidja Benhamou, Miss Algérie originaire du sud du pays, est la première à avoir la peau noire. Ce qui lui vaut d'être victime de racisme depuis son élection...

C'est la première fois qu'une Miss Algérie a la peau noire. Khadidja Benhamou, originaire d'Adrar, à 1 400 km au sud-ouest d'Alger, fait face depuis son élection à une importante vague de racisme qui se concrétise par les insultes quotidiennes des internautes, malgré les faveurs du jury, qu'elle a remporté sans difficulté. 

Pour certains Algériens, la jeune femme ne peut représenter l'Algérie à cause de la couleur de sa peau, jugée "trop foncée". Une polémique qui vient remettre en cause l'identité africaine du pays. Un élan de solidarité s'est toutefois formé spontanément pour prendre la défense de la nouvelle Miss Algérie, comme on peut le constater également sur les réseaux sociaux. 

Quant à Khadidja Benhamou, elle préfère n'accorder aucune importance à ses critiques, comme elle l'a expliqué sur un plateau télé : "Je ne regarde pas les réseaux sociaux. Que Dieu montre le chemin à ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m’encouragent". 

Rubriques

Injustices