Massacre au Mexique

Au moins trois femmes et six enfants d'une communauté mormone américaine basée dans le nord du Mexique ont été tués dans une embuscade. Donald Trump a proposé d’envoyer l’armée Américaine pour s’occuper des cartels de la drogue.

Julian Lebaron a dit que sa cousine se rendait à l'aéroport quand elle a été attaquée et tuée dans sa voiture avec ses quatre enfants à Rancho de la Mora, une zone connue pour ses trafiquants de drogue et ses bandits de toutes sortes. "C'était un massacre", a déclaré Lebaron, une militante qui a dénoncé les groupes criminels dans la région. Lebaron a indiqué que des proches avaient localisé le véhicule, qui avait été incendié avec les corps des victimes à l'intérieur. Deux autres véhicules ont été retrouvés plusieurs heures plus tard, contenant les corps de deux autres femmes et de deux enfants. Les victimes de la première voiture sont âgées entre 30 ans et 6 mois.

Au moins cinq autres enfants, dont un a été blessé par balle, ont réussi à s'échapper et à rentrer chez eux à pied, et une fille a été portée disparue après avoir couru se cacher dans les bois. La communauté touchée est composée de descendants de mormons qui ont fui les États-Unis au XIXe siècle, après avoir été persécutés pour leurs traditions, y compris la polygamie. Beaucoup de mormons au Mexique jouissent de la double nationalité mexicaine et américaine.

Rubriques

Injustices