Maison de l'horreur en Ukraine

Les faits se déroulent en Ukraine. gées de 1 et 5 ans, deux fillettes ont été retrouvées dans une maison où elles vivaient dans d’atroces conditions. En effet, leur mère et son compagnon ne s’en occupaient pas et ne les nourrissaient pas.

Ce sont des voisins qui ont donné l’alerte. Diana et Anya, deux fillettes ukrainiennes vivaient dans une véritable “maison de l’horreur”. En effet, leur mère de 25 ans et son compagnon ne les nourrissaient pas, les obligeant à manger “tout ce qu’elles pouvaient trouver” racontent les docteurs, allant jusqu’à manger du papier peint, du polystyrène, des cheveux et d’autres objets.

Alertés par des voisins, les policiers se sont donc rendu à l’appartement où ils ont été particulièrement choqués : “C’était horrible. Les toilettes ne fonctionnaient pas et la famille utilisait la baignoire la place. (...) La puanteur dans les chambres était horrible et il était difficile de respirer”. Les deux fillettes ont été prise en charge à l’hôpital où elles “ont vu un pot et une literie propre pour la première fois”. Les services sociaux vont maintenant s’occuper de retirer la garde des enfants à la mère des deux fillettes.

Rubriques

Injustices