Les tarifs injustes des coiffeurs

Une association a récemment pointé du doigt les tarifs des coiffeurs qu'elle juge inégaux. Selon Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV), les femmes paieraient injustement plus cher que les hommes. 

Une différence trop importante

L'association CLCV, qui lutte pour la défense des consommateurs, a partagé une enquête mardi dernier portant sur les tarifs inégaux que pratiquent les coiffeurs. D'après cette dernière, qui se base sur l'étude de plus de 900 salons en France, l'écart entre le prix d'une coupe homme et celui d'une coupe femme est très important, et surtout injustifié : il serait d'environ 47%. « Et encore, nous sommes sur une moyenne. Les disparités sont parfois délirantes : nous avons repéré un salon qui faisait payer un même forfait 72 euros aux femmes… et 34 euros aux hommes ! », s'indigne un juriste de CLCV. 

Des techniques différentes

Toujours selon l'enquête, l'écart serait d'autant plus marqué dans les grandes enseignes telles que Franck Provost. Cette différence pourrait s'expliquer par les techniques utilisées pour coiffer chaque sexe : "C’est un traitement injuste pour les femmes. Mais les techniques de coupe et de coloration ne sont pas les mêmes pour un homme et une femme." Les coiffeurs de leur côté sont totalement libres de fixer leurs prix comme ils l'entendent. 

La solution ? Selon le juriste de l'association, les coiffeurs devraient tourner leur offre vers des forfaits unisexes « calculés uniquement sur le travail fourni », qui se baseraient donc sur des éléments tels que la longueur de cheveux, ou encore les produits utilisés. 

Rubriques

Injustices