La Chine accusée

Le Département d’Etat américain avait été averti en 2018 que L’Institut de Virologie de Wuhan en Chine faisait des tests sur des chauves-souris et que ceux-ci étaient bâclés. Le risque de Pandémie avait été alors dénoncé par deux diplomates américains après avoir visité ce centre. Washington n’avait pas donné suite. Outre la négligence américaine, c’est de plus en plus la malveillance chinoise qui est en cause. L’ancien patron du MI6 anglais, Sir John Sawers dénonce quant à lui le silence de Pékin qui était conscient des risques encourus. De là à soupçonner Pékin de manipulations, il n’y a plus qu’un pas !

Rubriques

Injustices