L’horreur au Bangladesh

Des militants ont décidé de nettoyer les rives d’un canal à Savar à Dhaka au nord de la capitale du Bangladesh. 24 km jonchés de détritus parfois toxiques. Plus de 200 tonnes de déchets sont déversées chaque jour dans ce canal qui rejoint un peu plus loin un fleuve puis la mer. On y trouve des déchets d’origines médicaux, industriels et électroniques. Merci à toutes les marques qui fabriquent à bas prix au Bangladesh sans se soucier de la pauvreté des ouvriers et de l’environnement et merci aux autorités qui sont complices de cette pollution.

 

Rubriques

Injustices