Un journaliste de CNN se fait refuser l'entrée à la Maison-Blanche

Jim Acosta, journaliste de CNN s'est récemment fait retirer son accréditation à la Maison-Blanche. En effet, suite à un échange assez mouvementé avec le président Donald Trump plus tôt dans la journée, celui-ci a ensuite été accusé d'avoir touché une stagiaire, et s'est vu refuser l'entrée à la Maison-Blanche. 

"Vous devriez me laisser diriger le pays"

Mercredi dernier, lors d'une conférence de presse située à la Maison-Blanche suite aux élections de mi-mandat, un journaliste de la chaîne CNN est entré dans une conversation animée avec Donald Trump. Alors que Jim Acosta a souhaité lancer les sujets de l'immigration et de la Russie, Donald Trump a perdu patience : "Vous devriez me laisser diriger le pays, vous vous occupez de CNN. C'est assez !"Le président a ensuite exprimé le souhait que Jim Acosta rende son micro : une employée sur place s'est donc exécutée pour le lui prendre. 

"Le Président Trump croit en une presse libre"

Quelques heures plus tard, le journaliste se fait retirer son accréditation à la Maison-Blanche : "Je viens juste de me faire refuser l'entrée à la Maison-Blanche. Secret Service m'a informé que je ne pouvais pas entrer", explique le journaliste dans un tweet. Selon Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif américain : "Le Président Trump croit en une presse libre. Nous ne tolérerons cependant jamais qu'un reporter pose sa main sur une jeune femme essayant simplement de faire son travail de stagiaire à la Maison-Blanche."

Rubriques

Injustices