Johnson & Johnson condamné

Cette multinationale étudie un plan visant à éviter de payer une amende de près de 2 milliards de dollars après que des poudres pour Bébé qu’elle commercialisait, contenaient de l’amiante. Pour ce faire, Johnson & Johnson devrait transférer la fabrication de ces produits vers une autre société qui serait alors incapable de payer l’amende et se mettrait de ce fait en faillite. Pas très beau tout ça. Surtout quand on sait que certaines femmes ont été atteintes de cancer des ovaires et de mésothéliome.

Rubriques

Injustices