Fouettés pour avoir joué de l'argent

En Indonésie, plusieurs hommes ont été fouettés en public mardi dernier pour avoir participé à des jeux d'argent. 

Ce mardi 11 décembre, plusieurs hommes ont reçu des coups de fouet en public pour avoir pris part à des jeux d'argent dans la province d’Aceh, la seule en Indonésie à appliquer la loi islamique. Les six hommes, interpellés cette année dans un cybercafé pour avoir joué de l'argent en ligne, ont été condamnés selon la charia à recevoir entre sept et onze coups de canne en rotin. 

Les condamnés ont été fouettés devant une foule venue acclamer les bourreaux, face à une mosquée de l'est d'Aceh. Plusieurs spectateurs se sont mis à huer tout en exigeant que les hommes soient battus plus fort. "Ils ont violé la loi islamique en prenant part à des jeux d'argent", a fait savoir à l'AFP le chef de l'unité criminelle du parquet local. 

Dans la province d'Aceh, la flagellation publique est une sanction courante pour ceux qui commettent des délits tels que boire de l'alcool, avoir des relations sexuelles avec une personne du même sexe ou bien une relation hors mariage. Cette région, située à la pointe nord de Sumatra est la seule en Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, à appliquer la loi islamique. 

Rubriques

Injustices