Dutroux bientôt libre ?

En 2004, Marc Dutroux a été condamné à perpétuité pour 6 viols et assassinats en Belgique. Depuis 2013, la loi belge autorise le pédophile à réclamer sa libération conditionnelle. Jeudi, une expertise psychiatrique a été approuvée afin de savoir s’il est toujours dangereux.

En prison depuis 23 ans, Marc Dutroux, soutenu par son avocat Bruno Dayez, a demandé une évaluation psychiatrique en vu d’être libéré. L’avocat de Dutroux a pour objectif de le faire sortir de prison avant 2021 car, selon lui, “il faudra vider l’abcès un jour”. L’expertise psychiatrique était la première étape pour obtenir une libération conditionnelle. L’audience va se tenir devant le tribunal d’application des peines de Bruxelles composé de cinq juges qui devront se prononcer à l’unanimité.

"Cette audience est sans enjeu. On va seulement débattre de la liste des experts qui pourraient examiner Marc Dutroux. Il faut bien déterminer dans quel état mental il se trouve, s’il est dangereux et s’il présente un risque de récidive ? Nous n’en sommes pas encore au stade de savoir s’il peut être libre ou pas…", confie son avocat. L’homme le plus détesté de Belgique n’a jamais exprimé de regret ni de compassion pour ses victimes. En tout cas, si rien n’est sûr pour l’instant, les internautes ont fait entendre leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

Rubriques

Injustices