Des chats empoisonnés sur une île japonaise

Sur l’île volcanique d’Umashima, au Japon, toute une population de chats vit en liberté. Mais récemment, quelqu’un a dispersé sur l’île des morceaux de poisson empoisonnés.

En 2014, il y avait 90 chats sur l’île, pour seulement 30 habitants. Aujourd’hui, ils ne sont plus qu’une trentaine de félins à vivre sur l’île. Les habitants et les associations de défense des animaux ont alerté contre un éventuel individu qui empoisonnerait volontairement les chats. En effet, ces dernières années, plusieurs de ces félins ont été retrouvés en train d’agoniser, à cause de la présence de morceaux de poisson empoisonnés.

L’affaire a intrigué et a été médiatisée. Un habitant a été interviewé par une chaîne de télévision, et a avoué être responsable de l’empoisonnement de ces chats. Cependant, il n’avait aucune intention de leur nuire. En effet, il s’agissait en réalité d’appâts mortels destinés aux corbeaux qui proliféraient dans ses champs de pomme de terre. Une activiste a néanmoins affirmé qu’il n’y avait pas tant de corbeaux sur cette île et que la nourriture empoisonnée était certainement destinée aux chats. “Si quelqu’un est coupable de cette cruauté, il faut qu’il arrête immédiatement”, s’inquiète un habitant auprès du journal Mainichi.

Rubriques

Injustices