De la folie

Certaines entreprises continuent à afficher des valorisations délirantes sur les marchés. Des start-up, des coquilles vides, des sociétés avec quelques centaines de milliers de dollars ou d'euros de chiffre d'affaires. Avec des particuliers qui se précipitent dessus s'il y a des mots-clés. Dernier exemple en date : Rivian. Introduction en Bourse de ce producteur de voitures électriques qui n'en produit presque pas. Une valorisation déjà délirante à l’introduction : 70Mds$.

 

Rubriques

Injustices