Continental a dérapé

La société allemande de pneus Continental a avoué avoir forcé pendant la seconde guerre mondiale des milliers de détenus à marcher pendant 40 km par jour pour tester les semelles insérées dans des bottes destinées aux soldats allemands. Ces détenus étaient des déportés et s’ils tombaient, ils étaient abattus. L’examen de conscience tardif mis en place par cette société ne peut faire oublier les atrocités commises. Un peu comme Hugo Bos, société américaine, qui a créé les costumes des nazis. Ces noms devraient être supprimés.

Rubriques

Injustices