Condamnée à mort, elle demande l'asile

Ce vendredi 28 février, une exilée pakistanaise se confie sur son choix d’asile en France, lors d’une rencontre avec Emmanuel Macron à l’Élysée.

Une Pakistanaise de 49 ans a été condamnée à mort au Pakistan en 2010 pour “Blasphème” à la suite d’une dispute avec des villageoises musulmanes, au sujet d’un verre d’eau. La quarantenaire devrait bientôt renouveler sa demande d’asile en France. Cette dernière réside depuis mai 2019 au Canada. Elle souhaiterait désormais effectuer sa demande d’asile en France.

Ce lundi 24 février, Asia Bibi a confié lors d’un entretien sur la chaîne radio RTL son désir de vouloir résider en France. Elle a déclaré : “Évidemment, j’ai le désir que le président entende ma demande”. Une des raisons qui encourage l’exilée à vouloir vivre dans l’Hexagone est une rencontre : “La France est le pays où j’ai reçu une nouvelle vie (...) Anne-Isabelle est pour moi comme un ange” a-t-elle avoué, en faisant référence à la journaliste Anne-Isabelle Tollet, co-autrice de son livre “Enfin libre !”. La présidence française avait annoncé à l’AFP : “Comme nous l’avons toujours dit, la France est prête à accueillir Mme Asia Bibi et sa famille en France si tel est leur souhait”.

Rubriques

Injustices