Camélia Jordana dénonce les policiers

Lors d’une émission télévisée, l’actrice française Camélia Jordana a dénoncé les violences policières.

Ce samedi 23 mai, l’émission “On n’est pas couché” a diffusé une émission inédite sur les violences policières et a fait l’objet d’un débat entre la chanteuse Camélia Jordana et l’écrivain proche d’Emmanuel Macron, Philippe Besson. L’interprète de “Non, non, non” a déclaré : “Ils sont censés nous protéger, mais il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie”.

Philippe Besson a plutôt évoqué les comportements dangereux de certains manifestants. Selon lui, leurs attitudes contraignent les forces de l’ordre à user de la force. Elle lui a rétorqué : “Je ne parle pas des manifestants, je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C’est un fait.”, avant d’ajouter : “C’est comme parler de féminisme et de dire qu’il y a des gonzesses qui... En fait non. Le combat est tel qu’on ne peut pas voir l’arbre qui cache la forêt et qui permettrait de minimiser le combat dont il est question. Si à chaque fois, au lieu d’avoir un non-lieu quand une femme ou un homme noir ou arabe, ou simplement pas blanc, se fait tuer (...) peut-être que les flics ne seraient pas détestés en fait”.

Rubriques

Injustices