Blocage lycée : défigurée

En pleine manifestation, une jeune fille de 16 ans a reçu une balle de défense en plein dans le menton, lui laissant de graves séquelles. Ses parents crient à l'injustice. 

"J'ai été opérée pendant quatre heures"

Lors de la semaine dernière, pendant laquelle de nombreux lycées ont été bloqués, Doriana, âgée de 16 ans, s'est retrouvée au coeur d'une manifestation à Grenoble. Cependant, tout ne s'est pas passé comme prévu, et bien que l'adolescente affirme n'avoir pas fait preuve de violence à l'encontre des forces de l'ordre, cette dernière s'est retrouvée malgré elle victime d'un tir de flash-ball : « Ils se sont mis à charger. Et j’ai ressenti un grand coup dans ma bouche. Ils ont tiré alors qu’ils n’étaient qu’à 4 ou 5 mètres. J’étais en sang. Lorsque je me suis regardée dans un miroir, c’était affreux. J’avais un grand trou dans le menton par lequel je pouvais respirer, même avec la bouche fermée.J’ai perdu deux dents et je risque d’en perdre d’autres. J’ai été opérée pendant quatre heures. Les médecins ont été obligés de reconstruire ma mâchoire inférieure avec des plaques, des vis, des élastiques. »

Ses parents réclament justice

Suite à l'incident, une enquête a été ouverte. Les parents de la victime ont porté plainte et ont exprimé leur indignation : « Ils l’ont défigurée. Aujourd’hui, j’ai de la colère, de la rage », a déploré sa mère. Son père s'est également exprimé : « On ira jusqu’au bout pour faire reconnaître cette erreur. Il y a eu une faute très grave de la police. On ne tire pas sur une enfant. »

Rubriques

Injustices