Bali patauge

C’était autrefois une destination touristique emblématique pour des milliers de voyageurs, mais la vie à Bali après la Covid ressemble à tout,  sauf à des vacances.. Bali n’a reçu qu’un million de visiteurs cette année contre 6,28 millions l’an dernier. C’est devenu un terrain vague stérile, avec des hôtels vides et même l’aéroport de Denpasar, généralement chaotique, ressemble à une ville fantôme. La célèbre plage de Kuta est déserte. La raison est simple : Bali a interdit l’entrée sur son territoire aux touristes. Pour une île qui vit uniquement de celui-ci, cette décision est jugée complètement stupide par les habitants qui vivent désormais en dessous du seuil de pauvreté.

Rubriques

Injustices