Attaque d’une mosquée

Samedi soir, vers 19h10, un homme a foncé avec son véhicule sur la Grande mosquée de Colmar, dans le Haut-Rhin.

Avec son véhicule, l’homme a heurté le portail puis la double porte d’entrée de la salle de prières de la mosquée. Il est descendu de son véhicule puis a saisi un bâton, avant d’être neutralisé par des fidèles. S’il n’y a eu aucun blessé, cela aurait pu être pire sans leur intervention. La procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard, a expliqué qu’”il était en partie couvert de sang sur la partie supérieure de la tunique blanche qu’il portait, type djellaba arrivant au-dessus des chevilles” et que “plusieurs témoins ont entendu l’individu prononcer l’expression “Allah Akbar” à plusieurs reprises”.

2 jours après l’attaque, le profil du suspect se précise. Né en 1980 à Grenoble, il n’a aucun antécédent pénal, à l’exception d’infractions routières qui remontent à quelques années. Selon la procureure, les motivations de l’homme restent inconnues pour le moment. “Les faits retenus sont actuellement qualifiés de dégradations volontaires, violences aggravées et tentatives de meurtre”. Le suspect est actuellement hospitalisé et la police judiciaire de Strasbourg poursuit son enquête.

Rubriques

Injustices