En déposant trois chèques sur son compte, Marie V., cliente de la Société Générale depuis plus de 20 ans, ne s'attendait pas à devoir faire face à de tels problèmes...

28 juin 2018. Marie V, cliente à la Société Générale, agence Levallois Front de Seine dépose trois chèques pour un montant de 10425 €. Son compte est crédité immédiatement de cette somme et Marie place cet argent sur divers comptes qu’elle possède au sein de la même agence bancaire.

Deux jours plus tard, elle s’aperçoit que son compte est débiteur de -10213,95 €. Sans doute, mais elle n’en aura jamais la preuve, les chèques déposés sont en cours de vérification… Elle tente alors de recouvrir son découvert en transférant l’argent placé la veille sur ses autres comptes : impossible, son conseiller de clientèle Etienne C a tout bloqué.

Marie essaie alors de joindre cet Etienne… En vain !

Puis, elle passe par le service « Relation clientèle » de la Société Générale… Là encore, en vain. Réponses évasives : « Nous nous renseignons et revenons vers vous ».

Comble de l’absurde, Marie reçoit un courrier de son agence lui faisant part de leur volonté de clôturer son compte. Oubliés les 20 ans de fidélité de Marie !

Le 16 juillet, las, Marie ne voit toujours pas son compte crédité des chèques déposés presque trois semaines auparavant. Elle prend alors contact avec LeVraiSite. Elle nous fournit la preuve que les chèques déposés ont bien été débités le 5 juillet dans les différents établissements bancaires. Pourquoi alors un tel retard ?

Nous interpellons le service de presse de la Société Générale  qui, très efficace, prend très au sérieux notre démarche et intervient rapidement.

Le 18 juillet, les 10425 € sont enfin crédités sur le compte de Marie.

Cet incident n’est pas très grave au fond. Il n’y a pas mort d’homme. Mais, pour Marie, et très souvent pour beaucoup d’entre nous, c’est ce type d’incident qui nous tue la vie.

Le slogan de la Société Générale est « Développons ensemble l’esprit d’équipe ». Il semblerait que les clients de la Société Générale ne soient plus intégrés à l’équipe.

Abus de pouvoir d’un petit conseiller de clientèle ?

Déficience d’un système ?

Affaire à suivre !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !