800 kilos de viande avariée polonaise en France

Au total, ce sont près de trois tonnes de viande de bovins malades et abattus dans un établissement polonais qui ont été exportées dans 10 pays de l'Union européenne...

795 kilos exactement. Telle est la quantité de viande avariée en provenance d'un abattoir polonais et retrouvée en France, a fait savoir vendredi matin le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume. Neuf entreprises françaises, dont les noms n'ont pas été dévoilés, sont ainsi concernées par l'achat de cette viande issue de bovins malades. Sur ce total, "150 kilos ont déjà été récupérés" dans les entreprises concernées, a fait savoir le ministre sur CNews, tout en assurant que ces sociétés françaises ont été "dupées".

Quant aux 650 kilos de viande avariée restants, Didier Guillaume estime qu'on "saura où on en est (...) dans la journée". "On ne sait pas s'ils sont partis dans le commerce, cela a pu rester dans des frigos", estime-t-il tout en soulignant que paradoxalement, "la traçabilité des produits lorsqu'ils arrivent en France marche plutôt bien". 

"C'est une fraude terrible"

"C'est une fraude terrible, une fraude économique, une fraude sanitaire d'un abattoir polonais", a-t-il jugé, tout en assurant que le ministère qui avait appris l'affaire "avant-hier soir" avait mis "toutes (ses) équipes dessus".

Ce scandale a été révélé en fin de semaine dernière, lorsqu'une émission d'investigation polonaise a filmé dans un abattoir des images particulièrement choquantes. On y voyait des vaches visiblement malades y être tout de même abattues dans le but de commercialiser leur viande. Les salariés de l'abattoir avaient pour ordre d'enlever au couteau des tumeurs, escarres et autres traces de maladie sur les carcasses des bovins, d'après les images capturées par un journaliste qui a travaillé sous couverture dans cet abattoir pendant près de trois mois. 

Selon le responsable des services vétérinaires polonais, Pawel Niemczuk, "2,7 tonnes ont été vendues à des pays membres de l'Union européenne", à savoir la Finlande, la Hongrie, l'Estonie, la Roumanie, la Suède, la France, l'Espagne, la Lituanie, le Portugal et la Slovaquie. 

Rubriques

Injustices