1 femme sur 16 violée

Une femme sur 16 aux Etats-Unis aurait été violée lors de son premier rapport sexuel. Et un tiers de ces viols auraient entrainé une grossesse. On compterait plus de 3,3 millions de femmes qui aurait subi ce type d’agression et ont ainsi perdu leur virginité. Cette étude très sérieuse a été réalisée par l’Université d’Harvard. Le viol dans les universités américaines est un fléau et les présidents d’université ne traitent pas ce phénomène de société. Pourquoi ? Juste la peur de ne plus avoir de donateurs. Le fric avant tout !

 

Rubriques

Injustices