Une semaine après la tuerie de Las Vegas qui a fait 59 morts et plus de 500 blessés, les enquêteurs en savent désormais un peu plus sur la personnalité de Stephen Paddock.

Un joueur de poker insatiable et accro aux médicaments. Voilà en gros le portrait de Stephen Paddock que dressent les enquêteurs. Une semaine après la tuerie de Las Vegas, la presse américaine dévoile de nouvelles informations sur la personnalité du tueur. D’après des dépositions datant de 2013, que CNN a pu se procurer, l’homme était un mordu des casinos.

Cette année-là, Stephen Paddock entame une procédure à l’encontre de l’hôtel-casino Cosmopolitan de Las Vegas après avoir fait une chute sur le sol mouillé de l’établissement en 2011. Pour cela, il rédige une déposition de 97 pages qu’il remet à son avocat.

Un très gros joueur de poker...

Ce n’est pas un portrait très flatteur qui apparaît dans cette déposition. Pingre et arrogant, Stephen Paddock semble être un riche retraité, accro aux jeux. Il affirme avoir été “le plus gros joueur de poker électronique du monde”. “Personne ne jouait autant et aussi longtemps que moi”, précise-t-il, affirmant que quelques années auparavant, il jouait “en moyenne 14 heures par jour, 365 jours par an”. “Je jouais toute la nuit (...) je dormais le jour”.

Très fortuné, grâce à des placements immobiliers, Stephen Paddock expliquait miser “entre 100 et 1.350 dollars” (entre 85 et 1.150 euros) à chaque main, et même jusqu'à un million de dollars (850.000 euros) par nuit.

Autre particularité : sa pingrerie. Lui qui voyageait “jusqu’à trois semaines par mois”, allant de casino en casino, amenait ses propres boissons à la machine à sous et ne donnait pas trop de pourboires aux serveuses. À partir de 2007, il reconnaît venir moins souvent à Las Vegas, car à cause de la crise des subprimes, les casinos “offraient de moins en moins de choses, ça ne valait plus la peine de venir aussi souvent”.

...sous médicaments

Au cours de sa déposition, le tueur de Las Vegas affirme n’avoir aucune maladie mentale ni addiction. Il admet en revanche prendre du valium à cause de son anxiété. Des médicaments prescrits par son médecin payé “à l’année” afin de pouvoir le voir à n’importe quel moment. 

Stephen Paddock précise également qu’il détient un permis de port d’arme à la condition qu’elle soit dissimulée. Permis émis par le Texas. Il ne fera aucune autre mention des armes dans sa déposition. Concernant sa plainte contre le casino, selon CNN, elle a été rejetée.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !